Nouvelles du Népal

02.02.2021

« Au Népal, une lutte difficile pour l’égalité des femmes »

Extrait d'un article de Akiko Uehara pour Swissinfo

- Le premier remonte au 25 septembre 2019 et a été publié par le site swissinfo.ch ; il s’intitule « Au Népal, une lutte difficile pour l’égalité des femmes » et est signé Akiko Uehara :
« Il n’est toujours pas facile de faire comprendre aux gens que les femmes sont des citoyennes respectables, au même titre que les hommes, qu’on doit les traiter sur un pied d’égalité et que la société doit prendre au sérieux la création d’un environnement qui assure leur participation », déclare Tham Maya Thapa, une des trois femmes membres du gouvernement fédéral népalais. [...]
Les réformes constitutionnelles et les mesures législatives sont nécessaires, mais pas suffisantes pour apporter les changements sociétaux permettant la réalisation d’une véritable égalité. [...]
La Constitution de 2015 garantit au niveau national qu’au minimum 33% des parlementaires soient des femmes, au niveau local que 40% de tous les rôles politiques dirigeants soient tenus par des femmes ; [...] elle exige également que la présidence ou la vice-présidence du pays soit exercée par une femme. La même règle vaut pour la présidence du parlement et la tête du pouvoir judiciaire.

Et dans les communes aussi, le maire ou son adjoint doit obligatoirement être une femme. Chaque quartier de chaque commune doit réserver deux sièges aux femmes, dont l’un doit être occupé par une élue des « dalit », appelés « intouchables » dans l’Inde voisine. [...]
Plus de la moitié des 13.486 sièges obtenus par des femmes lors des dernières élections locales sont revenus à des représentantes des communautés dalit [...] mais cela n’empêche pas les dalit de continuer à endurer la discrimination et les violences des anciennes formes de hiérarchie sociale. Et les politiciennes dalit se voient elles aussi discriminées dans l’exercice de leur charge. Elles doivent lutter sans relâche pour se faire entendre, respecter et suivre par leurs partis, par les membres des autorités et des communautés locales et même à l’intérieur de leurs propres familles. [...]
Pour beaucoup de militantes des droits des femmes, le système des quotas n’est qu’un premier pas. [...] Bandana Rana, membre du CEDAWL (Comité des nations unies pour l’élimination des discriminations contre les femmes) admet que la Constitution du Népal est l’une des plus progressistes du monde mais le pays « est face à un grand défi, car il lui manque un mécanisme de surveillance et de suivi des victimes et des survivants de la violence ». [...]
4
La violence domestique et le viol restent souvent à l’intérieur de la famille et passent ainsi inaperçus du grand public, explique la députée Chanda Chaudhary. Une étape suivante serait d’assurer que les femmes aient les ressources et le temps nécessaires pour participer à la vie publique. Les femmes sont toujours obligées de s’occuper de leur famille et de leurs enfants. De nombreuses politiciennes ont des problèmes d’argent et doivent demander la permission de leur mari pour se présenter aux élections ou même parfois pour simplement quitter la maison et voyager. [...]
Certaines militantes affirment que ce n’est pas seulement à elles de changer la société népalaise mais
aussi aux hommes. [...] « Quand mon mari me demande une tasse de thé, je la lui prépare après sa journée de travail », résume la députée Bimala Rai Paudyal. « Mais même quand je suis épuisée après ma journée de travail, je me fais mon thé moi-même ».
Supprimer NEL_36-1618755220704.png

Le Parrainage

Une action engagée

Le parrainage est un contrat moral, un véritable engagement face aux espoirs que ces enfants mettent en nous, une magnifique aventure humaine et une rencontre à nulle autre pareille... Ce n’est pas uniquement une question d’argent. C’est aussi pour ces enfants une façon de retrouver des liens privilégiés et un équilibre indispensable pour un développement harmonieux.

Tout au long de la scolarité, les parrains et marraines reçoivent des nouvelles de leurs filleules et correspondent avec elles. Ils peuvent les rencontrer. C’est même un bonheur de leur rendre visite!

Aidés par notre équipe locale, nous nous engageons à maintenir le contact.

Nous offrons deux possibilités :

En france, vos dons et parrainages donnent droit à une réduction d'impôt dans la limite de 66% des sommes engagées.

Dons

Un soutien indispensable

Vous ne désirez pas vous engager sur le long terme, vous trouvez le parrainage trop contraignant?

Vous pouvez également contribuer au bien-être de tous les enfants en effectuant des dons réguliers ou ponctuels.

Ils sont indispensables pour financer la scolarité d’enfants n’ayant pas de parrain ou marraine, aider les familles les plus démunies, payer les frais médicaux de nos filleules, les sorties scolaires, la construction du nouveau home parasismique, etc.

  • FRANCE

    Siège social :
    Népal Enfance et Lumière
    Marianne de Sacy
    110, Bd de Feletz, Bat. I
    F-19600 Saint-Pantaléon-de-Larche
    +33 5 55 86 11 18

    Trésorerie :
    Bernadette Combe-France
    434 Allée des Acacias
    F-42210 Bellegarde en Forez

    Crédit Mutuel
    Compte no 00010497204
    IBAN : FR 76 1027 8371 7200 0104 9720 461
  • SUISSE

    Népal Enfance et Lumière
    Av. de Rumine 48
    CH-1005 Lausanne
    +41 21 311 58 08


    Banque Cantonale Vaudoise
    IBAN : CH24 0076 7000 R542 2291 0